Afin de préparer et d’optimiser la venue de votre diagnostiqueur immobilier, il est important
de préparer au préalable l’accès aux pièces, en vérifiant le fonctionnement des appareils de
gaz et d’électricité et en réunissant l’ensemble des documents nécessaires pour l’analyse
documentaire, action préalable au(x) futur(s) diagnostic(s) à réaliser.

 

1. Préparer les accès aux pièces :

Afin de permettre au professionnel certifié de réaliser les diagnostics immobiliers, toutes les
pièces du logement doivent être accessibles, dégagées et leur accès désencombrés. Les
caves, greniers, dépendances, garages doivent également être complètement accessible, les
trappes d’accès aux greniers facilement ouvrables, les trappes visées devront être
préalablement devisées.

Vérifiez également que vous avez bien tous les trousseaux de clés, y compris celles
permettant d’accéder aux pièces annexes.

En effet, la réalisation du diagnostic immobilier peut être compromise si le bien est trop
encombré ou si certaines pièces sont inaccessibles, générant alors des « réserves » qui
peuvent être indiquées sur le rapport et empêchant une conclusion compléte.

C’est pourquoi, il ne faut pas hésiter à pousser les meubles les plus imposants pour faciliter
l’accès aux points de contrôle du diagnostiqueur immobilier : disjoncteurs, plinthes, murs et
cloisons… Les contrôles pourront ainsi être effectués plus facilement et plus rapidement.

Attention ! si l’opérateur certifié n’arrive pas à accéder à un espace de votre logement, il ne
pourra être tenu responsable en cas de vice caché. Et cela, car les conditions n’étaient pas
optimales lors de son inspection. Il faut donc être vigilent sur ce point afin d’éviter tout litige
lors des transactions immobilières.

 

 

2. Vérifier le fonctionnement des appareils de gaz et 

d’électricité :

 

Pour le diagnostic GAZ :

Il est important de vérifier que tous les appareils gaz sont bien en état de fonctionnement et
que les flexibles d’alimentation n’aient pas dépassé la limite d’âge. S’il existe dans le
logement des robinets d’arrêt gaz sans appareil raccordé, vérifiez bien qu’ils sont munis d’un
bouchon. Cela vous évitera des anomalies inutiles dans votre rapport de diagnostic.

Pour le diagnostic ÉLECTRICITÉ :

Vérifiez que vos prises ne sont pas arrachées, que tous les appareils électriques sont
correctement raccordés (convecteurs, etc..), que vos boites de dérivation aient bien leur
couvercle et penser à changer vos douilles provisoires (dites douilles de chantier) pour des
douilles classiques.

Le compteur électrique sera contrôlé, donc assurez-vous également de son accessibilité (si
vous le pouvez prévoyez un escabeau à prêter à l’expert si votre compteur est en hauteur).
Vérifier aussi préalablement le fonctionnement du bouton test de votre disjoncteur de
branchement et de vos autres différentiels.

 

 

3. Réunir les documents nécessaires selon

le diagnostic réalisé.

Pour le diagnostic performance énergétique (DPE) :

  • Toutes factures de travaux se reportant à la performance énergétique de votre
    logement (menuiseries, isolation, chauffage, ventilation, eau chaude, extension)
  • Plans et détails constructifs (si construction après 1950),…

Pour l’État des Risques Naturels, Miniers et Technologiques (ERNMT) :

  • Si vous avez subi des dégâts occasionnés par une catastrophe naturelle, minière ou
    technologique : déclaration d’indemnités perçues.

Pour le Diagnostic AMIANTE :

  • Plans du bâtiment par niveaux,
  • Rassembler les précédents repérages effectués.

Préparer des documents complémentaires qui peuvent être utiles, pouvant aider le diagnostiqueur immobilier dans sa mission :

  • Anciens rapports de diagnostics (s’ils sont en votre possession),
  • Le descriptif technique du bâtiment,
  • Le règlement de copropriété s’il y a lieu,
  • Les références cadastrales et le numéro de lot pour le diagnostic loi carrez/surface
    habitable,
  • Les factures d’éventuelles rénovations,
  • Pour les chaudières individuelles : la dernière facture d’entretien,
  • Votre acte authentique.

 

 

En respectant toutes ces étapes de préparation, vous vous assurez une analyse complète, précise et claire de la part de votre diagnostiqueur certifié.

 

 

 

Réalisez votre Audit Energétique avec DIAG 50 afin de protéger votre patrimoine locatif !

Si votre bien se situe de  Querqueville à Saint-Vaast ou de Barfleur à Quettreville, n’hésitez
pas à contacter Gaëtan SAINT-DIZIER, Gérant de l’entreprise DIAG 50 dans le Cotentin, un
professionnel certifié qui vous accompagnera sur l’ensemble vos besoins en diagnostics.