DPE / Audit énergétique : Quelles différences ?

Afin d’évaluer la performance énergétique de votre logement, vous avez le choix de réaliser un « DPE (diagnostic de performance énergétique) » ou bien un « Audit énergétique ».

Ces deux documents peuvent être confondus par les particuliers désireux d’entamer des démarches de rénovation.

Cet article proposé par Gaëtan de l’entreprise Diag 50, vous explique les spécificités de chaque étude DPE/Audit énergétique, et les contraintes associées.

1. Quelles sont leurs différences ?

diag 50 DPE

Avant de s’intéresser à leurs différences, il faut s’accorder sur le fait que les deux ont en commun plusieurs objectifs :

– Informer le résident de la performance  énergétique du logement
– Permettre la comparaison entre différents biens immobiliers
– Pousser les propriétaires à entamer des travaux  de rénovation

 

Mais ces deux diagnostics de performance diffèrent sur la méthode adoptée :

– Le DPE est une photo de la consommation d’un logement à un instant T. Il faut cependant mentionner qu’à l’issue d’un DPE, une étiquette énergétique allant de A à G est attribuée au bien immobilier en fonction de sa consommation.
– L’audit énergétique, lui, se compose de deux phases avec tout d’abord un relevé sur place comme le DPE puis une phase de préconisation des travaux à réaliser qui oriente et guide les particuliers dans leurs démarches. De plus, ces travaux sont hiérarchisés par ordre d’importance, d’économie et de coût.

Pour vulgariser, on peut résumer l’audit énergétique à un DPE plus approfondi, avec une vision future permettant d’identifier et de prioriser les travaux de rénovation énergétique.

 

2. Quand sont-ils obligatoires ?

Un DPE doit être réalisé :

– Lors de la mise en vente d’un bien immobilier depuis 2006, et depuis 2011, le DPE doit être fourni avec l’annonce immobilière et annexé à la promesse de vente ainsi qu’à l’acte de vente.

– Lors de la mise en location d’un bien immobilier depuis 2007 puis remis avec le bail.

– Lors de la construction ou de l’extension d’un immeuble

– Pour les copropriétés de moins de 50 lots (DPE collectif)

Un audit énergétique doit être réalisé :

– Lors de la transaction immobilière, vente ou location, d’un bien classé F et G (les passoires énergétiques) depuis 2022 dans le cadre de la loi climat et résilience.

– Pour toutes les copropriétés de minimum 50 lots

 

3. Qui peut réaliser ces opérations ?

La réalisation d’un DPE doit être confiée à un diagnostiqueur agréé, comme l’est DIAG 50, et certifiant des compétences nécessaires, détaillées dans l’arrêté du 13 décembre 2011.

L’audit énergétique, lui, doit être réalisé par un professionnel disposant des compétences détaillées dans l’arrêté du 28 février 2013. Plusieurs professions peuvent donc intervenir : architectes, thermiciens ou bien encore, des cabinets spécialisés dans l’audit énergétique.

 

4. Durée de validité

Sur ce point pas de différence entre les documents, ils sont tous les deux valables 10 ans.

Notez que si le DPE expire avant la date de signature d’une transaction immobilière, un nouveau DPE devra donc être fourni pour que celle-ci puisse s’effectuer.

 

FAIRE APPEL A DIAG 50

Si vous êtes dans le besoin de faire réaliser un DPE, n’hésitez pas à contacter Diag 50. Le diagnostic est défini par des arrêtés. Il devra comprendre entre autres, un descriptif précis de l’enveloppe thermique du bien, de son système de chauffage, un classement énergétique et un détail des mesures.

Pour en lire plus sur le DPE, cliquez ici !